Histoire

La Fondation Saint Jean est une œuvre protestante créée le 5 avril 1879 par Mr. Gustave STRICKER négociant à Mulhouse. Celui-ci, lors d’un stage en Angleterre, avait été très impressionné par l’œuvre réalisée à Bristol par Georges MULLER, protecteur des orphelins de cette ville.

Très profondément religieux, protestant engagé, Mr. Gustave STRICKER se sentit appelé à réaliser quelque chose d’équivalent à Mulhouse. La ville était alors en plein essor industriel mais les laissés pour compte et notamment les orphelins étaient nombreux.

Sa première réalisation, limitée aux ressources dont il disposait, est un Asile.

Ce n’est qu’en 1891 que Mr. Gustave STRICKER peut faire l’acquisition d’un immeuble au 6 de la rue Saint Jean. Dans la cour, avec ses fonds propres et ceux de quelques amis, il fait construire un bâtiment neuf.  Inauguré le 28 août 1891, il prend le nom d’Asile Saint Jean.

En 1907, la Fondation crée, rue du Collège, une crèche.

Dissoute et entièrement spoliée par l’occupant allemand en 1941, la Fondation ne peut reprendre son activité qu’en 1945.

L’Asile ouvre de nouveau ses portes en 1947. Il prend alors le nom de « Home Saint Jean », appellation qu’il a depuis conservée.  

A la suite de l’ouverture de la pouponnière municipale, la crèche ferme ses portes.

La Fondation décide alors de créer en 1958 un Foyer des apprentis dans les locaux de la rue du Collège.

Ce Foyer déménage progressivement dans un nouveau site pavillonnaire à Bourtzwiller qui devient en 1988 le « Foyer Saint-Jean » inauguré en 1990 et toujours en activité.

En 1998, la Fondation ouvre un « Foyer Saint Jean » à Colmar.

En 2011 le Home et le siège de la Fondation déménagent de la rue Saint-Jean, au 17 rue des Gymnastes à Mulhouse pour s’adapter à l’évolution des normes de sécurité et d’accessibilité ainsi qu’aux nouvelles dispositions éducatives.